LA PREMIERE MARAUDE DE MAELYS, 15 ANS

Maëlys et Cathy. Maraude dans le 5ème, Paris.

Son stage de 2nde n’était même pas obligatoire !

C’est Maëlys, 15 ans, qui a souhaité le faire au sein d’une association d’aide aux sans-abris. Une situation qui la touche, elle qui s’arrête souvent discuter, au retour de l’école, avec l’homme assis sur le bitume non loin de chez elle.
« Elle a cette sensibilité altruiste en elle depuis longtemps » explique Carole, sa mère. « Petite, sa grand-mère l’emmenait avec elle dans ses visites aux pensionnaires des maisons de retraite« .

Durant 2 journées, elle accompagne Cathy et Jean-Pierre dans leurs maraudes. Servir le café, chercher la bonne taille de pantalon, tendre la serviette et le déodorant, Maëlys trouve ses marques avec une rapidité déconcertante.

Observatrice, discrète et naturelle, Maëlys sait mettre à l’aise ceux qui délaissent quelques instants leur bout de trottoir, pour une douche. Ce sont même eux qui seraient les plus intimidés, devant son regard bleu sans jugement et ses longs cheveux blonds.

Jacques, qui dévore les livres comme il respire, lui parle avec passion du roman historique dans lequel il est plongé.
Elle écoute, attentive, les inquiétudes d’Alex à propos de sa chienne qui a disparu.

Les deux journées de stage ont vite passé, pas sûr qu’elle ait le temps de marauder à la rentrée, année des premières épreuves du BAC. mais elle continuera de s’arrêter discuter avec l’homme assis sur le bitume non loin de chez elle.

Avril 2018.
DF